Reponse ssur la laicite par J Glavany

Publié le par Annie

lundi 13 février 2012 14:48

Samedi 11 février

L'interview que le candidat sortant a accordé au Figaro-Magazine est particulièrement démonstratif et révélateur de la méthode SARKOZY.
Une méthode qui consiste à asséner une contre-vérité par la caricature des critiques ou des oppositions qui lui sont adressées pour mieux asséner une évidence.
Vous savez, le fameux balancier « Alors on m'dit » qui peut aussi s'énoncer « J'entends certains qui m'accusent » ...ensuite vient la contre-vérité... et puis la qualification dégradante assénée comme une évidence, le bon sens près de chez vous.
Exemples dans l'interview du Figaro-Magazine (là, on ne sait trop pourquoi ou plutôt on le sait trop, le rôle de la contre-vérité assénée est joué par la question du journaliste). Exemples relatifs à la laïcité :

1ère question : « Que pensez-vous de l'idée d'inscrirela Laïcité dansla Constitution ? »

Réponse : « Curieuse proposition. Ceux qui proposent cela ne savent-ils pas quela Laïcitéest déjà dansla Constitution.J'espère que leur imagination sera plus fructueuse dans les semaines qui viennent ».

Problème : Personne ne propose d'inscrirela Laïcitédansla Constitution !! Les socialistes et François Hollande en particulier savent bien qu'elle y est déjà ! Non, la proposition est d'y inscrire les grands principes de la loi de 1905 dite « de séparation des églises et de l'Etat », ce qui n'est pas du tout la même chose.
L'idée est d'en revenir aux principes fondateurs du pacte républicain ce qui est bien plus précis et profond. Mais ni la question ni la réponse du candidat-sortant ne s'y réfère.

2ème question (un peu plus subtile de la part du journaliste...) « Ne regrettez-vous pas le discours du Latran insistant sur les racines chrétiennes dela France ».

Réponse : Mais non ! Elles sont même judéo-chrétiennes pour être précis. Regardez le long manteau des églises qui, ouvrent nos villages et vos campagnes. On ne peut pas accepter une telle amputation cette réalité de notre histoire.

Problème : personne ne propose « d'amputer » les racines chrétiennes dela France !

Les socialistes et François Hollande en particulier connaissent aussi bien l'histoire de France que le candidat sortant.
Et même mieux que lui ce qui n'est pas très difficile. Et comme ils gèrent nombre de communes, ils connaissent le nombre et la qualité de nos églises...

Mais ce qui nous a opposés àla Droite, celle du candidat-sortant en particulier, c'est notre refus de voir ces racines Chrétiennes érigées en dogme soit dans un texte constitutionnel européen - combat que nous avons gagné- soit dans un discours officiel qui par un éclairage exclusif sur ces racines, nie à la fois l'enrichissement de votre Nation par d'autres apports

Publié dans libre expression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article