Philippe Poutou

Publié le par Jean-Baptiste

Le candidat du NPA souhaite créer un groupe d'opposition au prochain gouvernement de François Hollande avec lutte ouvrière et le front de gauche. Il exige pourtant que Nicolas Sarkozy dégage. Ce n'est pas en tapant sur notre candidat qu'on battera la droite et ce n'est pas en divisant la gauche qu'on redressera la France. Il juge François Hollande de défendre le modèle capitaliste. De toute façon dès qu'on n'est pas communiste on est "capitaliste" pour les gens d'extrême-gauche. Philippe Poutou n'a rien d'autre à faire que de proposer un clivage de la gauche. Ce sont des gens qui veulent toujours et toujours être dans l'opposition et dans la révolte. Cependant la France ne se dirige pas avec des gens qui prônent un modèle inadapté à la situation. Nous socialistes, nous ne voulons pas une société à l'ère communiste ou léniniste, nous voulons un capitalisme contrôlé et régulé. Oui nous sommes d'accord pour changer de modèle mais la France n'est pas toute seule et dans une Europe en crise elle ne peut pas faire ce qu'elle veut. Que le Front de gauche, le NPA et LO se rebellent s'ils ont que ça à faire, des gens incapables de prendre des responsabilités et d'avoir un comportement dignes de Jaurès et de Blum ne méritent même pas que F. Hollande leur tende la main. Il faut savoir respecter les millions de gens qui sont prêts à voter pour François Hollande la semaine prochaine et créer des groupes d'opposition est contre-productif et anti-démocratique. Et la gauche n'y gagnera pas en dignité et en prestige. La France a besoin de nous, les français s'impatientent, serrons nous les coudes!

Publié dans libre expression

Commenter cet article