La droite se rebelle

Publié le par Jean-Baptiste

Après la large victoire de la gauche aux élections legislatives, le gouvernement a commencé le travail du redressement et les mauvaises langues se font déjà entendre. Les anciens ministres du gouvernement de Sarkozy comme l'ancien Premier ministre François Fillon n'hésitent pas à critiquer les réformes et les mesures déjà prises.

Ils oublient qu'ils ont été au pouvoir pendant dix ans et qu'ils n'ont rien fait. Mais voilà que, maintenant dans l'opposition, ils ont toutes les solutions.

 

Xavier Bertrand disait vouloir relancer l'industrialisation de la France et l'emploi, Christian Estrosi critiquait Arnaud Montebourg sur Bfm tv. Le gouvernement Sarkozy ne s'est pas beaucoup bougé à l'époque pour lutter contre les fermetures d'usines.

 

On nous dit maintenant que la fiscalisation des heures supplémentaires va diminuer le pouvoir d'achat des Français alors que la "TVA Sarkozy" allait tout sauver!

 

Le PDG de PSA affirme que le coût du travail est trop élevé en France alors que lui se verse une rémunération de plusieurs milliers d'euros et que les actionnaires touchent d'honorables dividendes.

On se pose jamais la question: est-ce que le coût d'un patron est trop élevé en France?

 

Ce sont toujours et toujours les salariés qui doivent payer, faire des efforts, subir la crise alors que les traders, les banques, les actionnaires et les chefs d'entreprise touchent toujours plus!

 

La crise, on sait de quel côté elle est...

Publié dans libre expression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article